Arrêté créant les CHSCT à la DGAC

Arrêté du 14 octobre 2011 portant création de comités d’hygiène, de sécurité et des conditions de travail à la direction générale de l’aviation civile et à l’Ecole nationale de l’aviation civile

NOR: DEVA1128259A

Version consolidée au 3 mai 2018

 

La ministre de l’écologie, du développement durable, des transports et du logement,

Vu la loi n° 83-634 du 13 juillet 1983 modifiée portant droits et obligations des fonctionnaires, ensemble la loi n° 84-16 du 11 janvier 1984 modifiée portant dispositions statutaires relatives à la fonction publique de l’Etat ;

Vu la loi n° 2010-751 du 5 juillet 2010 relative à la rénovation du dialogue social et comportant diverses dispositions relatives à la fonction publique ;

Vu le décret n° 61-447 du 3 mai 1961 fixant la compétence et portant organisation du service d’Etat de l’aviation civile d’intérêt général dans les territoires d’outre-mer ;

Vu le décret n° 82-453 du 28 mai 1982 modifié relatif à l’hygiène, la sécurité et la prévention médicale dans la fonction publique ;

Vu le décret n° 2005-200 du 28 février 2005 portant création de la direction des services de la navigation aérienne ;

Vu le décret n° 2007-651 du 30 avril 2007 modifié portant statut de l’Ecole nationale de l’aviation civile ;

Vu le décret n° 2008-1299 du 11 décembre 2008 créant la direction de la sécurité de l’aviation civile ;

Vu le décret n° 2010-1582 du 17 décembre 2010 relatif à l’organisation et aux missions des services de l’Etat dans les départements et les régions d’outre-mer, à Mayotte et à Saint-Pierre-et-Miquelon ;

Vu le décret n° 2011-184 du 15 février 2011 relatif aux comités techniques dans les administrations et les établissements publics de l’Etat ;

Vu l’arrêté du 3 mars 2005 portant création du centre d’exploitation, de développement et d’études du réseau d’information de gestion ;

Vu l’arrêté du 3 mars 2005 portant création du service de gestion des taxes aéroportuaires ;

Vu l’arrêté du 27 avril 2007 modifié portant création du service national de l’ingénierie aéroportuaire ;

Vu l’arrêté du 25 février 2009 portant création du service technique de l’aviation civile ;

Vu la convention n° 058 du 25 mai 2010 relative à la création d’un service mixte dénommé « direction de l’aviation civile en Nouvelle-Calédonie » ;

Vu l’avis du comité technique paritaire de l’Ecole nationale de l’aviation civile en date du 27 septembre 2011 ;

Vu l’avis du comité technique paritaire de la direction générale de l’aviation civile en date du 29 septembre 2011,

Arrête :

 

Article 1

Modifié par Arrêté du 3 mai 2018 – art. 2

Il est créé un comité d’hygiène, de sécurité et des conditions de travail (CHSCT) de réseau chargé d’assister le comité technique de réseau, placé auprès du directeur général de l’aviation civile et ayant compétence pour connaître, dans le cadre du titre IV du décret du 28 mai 1982 susvisé, des questions et des projets de textes relatifs aux problèmes d’hygiène et de sécurité intéressant l’ensemble des services de la direction générale de l’aviation civile et de l’Ecole nationale de l’aviation civile.

Outre le médecin de prévention, le conseiller ou l’assistant de prévention mentionnés au 4° alinéa de l’article 39 du décret du 28 mai 1982 précité, la composition de ce CHSCT de réseau est la suivante :

 

a) Représentants de l’administration :

– le directeur général de l’aviation civile ou son représentant ;

– le secrétaire général de la direction générale de l’aviation civile ou son représentant.

 

b) Représentants du personnel : sept membres titulaires et sept membres suppléants.

 

 

Article 2

Modifié par Arrêté du 3 mai 2018 – art. 3

Il est créé un comité d’hygiène, de sécurité et des conditions de travail (CHSCT) de service central de réseau chargé d’assister le comité technique de service central de réseau, placé auprès du secrétaire général de la direction générale de l’aviation civile (DGAC) et ayant compétence pour connaître, dans le cadre du titre IV du décret du 28 mai 1982 susvisé, des questions et des projets de textes relatifs aux problèmes d’hygiène et de sécurité intéressant l’ensemble des services centraux de la DGAC, l’échelon central de la direction de la sécurité de l’aviation civile (DSAC) et de la direction des services de la navigation aérienne (DSNA) à l’exclusion, pour cette dernière, de l’échelon central de la direction des opérations et de la sous-direction des ressources humaines, du service de gestion des taxes aéroportuaires (SGTA) et des agences comptables secondaires.

Outre le médecin de prévention, le conseiller ou l’assistant de prévention mentionnés au 4° alinéa de l’article 39 du décret du 28 mai 1982 précité, la composition du CHSCT de service central de réseau est la suivante :

a) Représentants de l’administration :

– le secrétaire général de la direction générale de l’aviation civile ou son représentant ;

– le sous-directeur des personnels ou son représentant.

 

b) Représentants du personnel : sept membres titulaires et sept membres suppléants.

 

Article 3

Il est créé un comité d’hygiène, de sécurité et des conditions de travail (CHSCT) d’établissement public chargé d’assister le comité technique de proximité de l’Ecole nationale de l’aviation civile, placé auprès du directeur de l’Ecole nationale de l’aviation civile et ayant compétence pour connaître, dans le cadre du titre IV du décret n° 82-453 du 28 mai 1982 susvisé, des questions et des projets de textes relatifs aux problèmes d’hygiène et de sécurité intéressant l’ensemble des services de l’Ecole nationale de l’aviation civile.

Outre le médecin de prévention, le conseiller ou l’assistant de prévention, mentionnés au 4° alinéa de l’article 39 du décret du 28 mai 1982 précité, la composition de ce CHSCT d’établissement public est la suivante :

a) Représentants de l’administration :

– le directeur de l’Ecole nationale de l’aviation civile ou son représentant ;

– le secrétaire général de l’Ecole nationale de l’aviation civile ou son représentant.

 

b) Représentants du personnel : neuf membres titulaires et neuf membres suppléants.

 

Article 4

Modifié par Arrêté du 3 mai 2018 – art. 4

Il est créé auprès de chaque directeur ou chef de service de la direction générale de l’aviation civile et placé auprès des comités techniques mentionnés ci-dessous un comité d’hygiène, de sécurité et des conditions de travail (CHSCT) de proximité ou spécial ayant compétence pour connaître, dans le cadre du titre IV du décret n° 82-453 du 28 mai 1982 susvisé, des questions et des projets de textes relatifs aux problèmes d’hygiène et de sécurité locaux.

Outre le médecin de prévention, le conseiller ou l’assistant de prévention mentionnés au 4° de l’article 39 du décret du 28 mai 1982 précité, la composition de chacun de ces CHSCT est la suivante :

a) Représentants de l’administration :

– le directeur ou chef de service de la direction générale de l’aviation civile ou son représentant ;

– le responsable en charge des ressources humaines ou son représentant.

b) Représentants du personnel :

DIRECTIONS ET SERVICES

à compétence nationale

CT DE RATTACHEMENT

NOMBRE DE REPRÉSENTANTS

 

Membres représentant les personnels

 

Titulaires

Suppléants

 

I.-CHSCT de proximité

 
Service national de l’ingénierie aéroportuaire CT de service à compétence nationale SNIA

7

7  
Service technique de l’aviation civile CT de service à compétence nationale STAC

6

6

 
Service des systèmes d’information et de la modernisation CT de service à compétence nationale DSI

3

3

 
Service d’Etat de l’aviation civile Polynésie française CT de proximité SEAC PF

5

5

 

Direction de l’aviation civile en Nouvelle-Calédonie

CT de proximité DAC NC

7

7

 
Service d’Etat de l’aviation civile des îles Wallis et Futuna CT de proximité SEAC WF

2

2

 

II.-CHSCT spéciaux

 
Direction de la technique et de l’innovation

CT spécial DTI

8

8

 
Centre d’exploitation des systèmes de la navigation aérienne centraux

CT spécial CESNAC

5

5

 
Service de l’information aéronautique

CT spécial SIA

5

5

 
Centre en route de la navigation aérienne Nord, la direction des opérations échelon central et la sous-direction des ressources humaines de la direction des services de la navigation aérienne CT spécial CRNA/ Nord

CT spécial DO

CT de service à compétence nationale DSNA

8

8

 
Centre en route de la navigation aérienne Ouest CT spécial CRNA/ Ouest

8

8

 
Centre en route de la navigation aérienne Sud-Ouest CT spécial CRNA/ Sud-Ouest

8

8

 
Centre en route de la navigation aérienne Sud-Est CT Spécial CRNA/ Sud-Est

8

8

 
Centre en route de la navigation aérienne Est CT spécial CRNA/ Est

8

8

 
Organisme d’Orly-aviation générale CT spécial de l’organisme d’Orly-aviation générale

6

6

 
Organisme de Roissy-Le Bourget CT spécial de l’organisme de Roissy-Le Bourget

8

8

 
Direction de la sécurité de l’aviation civile Centre-Est CT spécial DSAC/ IR Centre-Est

3

3

 
Service de la navigation aérienne Centre-Est CT spécial SNA Centre-Est

6

6

 
Direction de la sécurité de l’aviation civile Nord CT spécial DSAC/ IR Nord

4

4

 
Service de la navigation aérienne Nord CT spécial SNA Nord

5

5

 
Service de la navigation aérienne Sud-Est et la délégation Côte d’Azur de la DSAC/ SE CT spécial SNA Sud-Est

CT spécial DSAC/ IR Sud-Est

6

6

 
Service de la navigation aérienne Sud-Sud-Est CT spécial SNA Sud-Sud-Est

6

6

 
Direction de la sécurité de l’aviation civile Sud-Est, le SGTA et l’agence comptable secondaire d’Aix-en-Provence, à l’exclusion de la délégation Côte d’Azur CT spécial DSAC/ IR Sud-Est

 

CT SCR

3

3

 
Direction de la sécurité de l’aviation civile Nord-Est CT spécial DSAC/ IR Nord Est

3

3

 
Service de la navigation aérienne Nord-Est CT spécial SNA Nord Est

5

5

 

 

Article 5

Modifié par Arrêté du 3 mai 2018 – art. 5

Il est créé auprès de chaque directeur ou chef de service de la direction générale de l’aviation civile et placé auprès des comités techniques mentionnés ci-dessous un comité d’hygiène, de sécurité et des conditions de travail (CHSCT) spécial commun ayant compétence pour connaître, dans le cadre du titre IV du décret n° 82-453 du 28 mai 1982 susvisé, des questions et des projets de textes relatifs aux problèmes d’hygiène et de sécurité locaux.

Outre le médecin de prévention, le conseiller ou l’assistant de prévention, mentionnés au 4° de l’article 39 du décret du 28 mai 1982 précité, la composition de chacun de ces comités d’hygiène et de sécurité est la suivante :

a) Représentants de l’administration :

– le directeur ou chef de service de la direction générale de l’aviation civile ou son représentant ;

– le responsable en charge des ressources humaines ou son représentant.

La présidence du CHSCT commun à plusieurs services est précisée dans son règlement intérieur.

b) Représentants du personnel :

 

DIRECTIONS ET SERVICES

CT DE RATTACHEMENT

NOMBRE DE REPRÉSENTANTS

 

Membres représentant les personnels

 

Titulaires

Suppléants

 

CHSCT spéciaux

 
Direction de la sécurité de l’aviation civile Ouest et service de la navigation aérienne Ouest CT spécial DSAC/ IR Ouest-CT spécial SNA Ouest

7

7

 
Direction de la sécurité de l’aviation civile Sud et service de la navigation aérienne Sud, y compris l’agence comptable secondaire de Toulouse CT spécial DSAC/ IR Sud-CT spécial SNA Sud

CT SCR

7

7

 
Direction de la sécurité de l’aviation civile Sud-Ouest et service de la navigation aérienne Sud-Ouest CT spécial DSAC/ IR Sud-Ouest-CT spécial SNA Sud-Ouest

9

9

 
Direction de la sécurité de l’aviation civile Antilles-Guyane et service de la navigation aérienne Antilles-Guyane, y compris l’agence comptable secondaire Antilles-Guyane CT spécial DSAC/ IR Antilles-Guyane-CT spécial SNA Antilles-Guyane

CT SCR

9

9

 
Direction de la sécurité de l’aviation civile océan Indien et service de la navigation aérienne océan Indien CT spécial DSAC/ IR océan-Indien-CT spécial SNA océan-Indien

5

5

 

Article 7

Le directeur général de l’aviation civile et le directeur de l’Ecole nationale de l’aviation civile sont chargés, chacun en ce qui le concerne, de l’exécution du présent arrêté, qui sera publié au Journal officiel de la République française

 

Fait le 14 octobre 2011.

 

Pour la ministre et par délégation :

Le sous-directeur des personnels,

O. Chansou

 

 

 

 

Barre latérale